Nos actions en 2016

Aide  individuelle à la reconstruction au village de Techlim

Leur priorité lors de l’assemblée villageoise : reconstruire leur maison.

Leurs constats :

Les villageois présents confirment que seules 3 maisons sur 73 ont été reconstruites et 4 autres sont en reconstruction une année après les tremblements de terre. L’aide promise par le gouvernement n’est pas arrivée et parviendra dans le meilleur des cas tardivement, ils en doutent même.

Les villageois font ainsi face depuis un an à la vie sous des abris précaires les privant ainsi de leur droit de vivre dans la dignité. Vivre dans un logement temporaire sans perspectives d’en sortir pèse psychologiquement au quotidien et il est difficile de se projeter et construire l’avenir.

De nos échanges une priorité émerge : reconstruire nos maisons « make this place beautiful again ».  Le reste est bon, il n’y a pas de souci d’alimentation, l’agriculture a bien repris dans le village, ils ont bénéficié aussi de couvertures, nous avions fourni les bâches pour les abris.

Reconstruire après les séismes : le chantier est impressionnant, tout est manuel, il faut récupérer ce qui est récupérable, extraire les pierres, couper le bois, utiliser l’argile local comme ciment. Des conseils ont été donnés pour des reconstructions antisismiques : faire des fondations en béton armé, une ceinture béton qui lie les 4 mâts au-dessus des fenêtres, linteaux des fenêtres larges, ceinture de bois pour amortir les secousses, les pierres d’angle croisées et triangle en bois sous le toit plutôt qu’en pierres …

Combien coûte la reconstruction :

Il faut compter environ 30 jours avec une équipe de 10 à 12 personnes pour reconstruire une maison.

Il y a 40% de main d’œuvre spécialisée (maçons, charpentiers). Le coût de la main d’œuvre est de 0,60 €/heure nourri. le coût total de la maison serait d’environ 2500 à 3000€ pour l’extérieur (hors récupération des matériaux). L’intérieur se fera plus tard, au fur et à mesure et peut représenter environ 1500€ (sols en bois, murs en bois, électricité…) Le coût de la démolition s’élève à environ 400€. Soit au total entre 3000 et 6000€ (hors récupération).

L’aide extérieure levier pour que les familles s’engagent dans la reconstruction pourrait être de 500€ (fondations, dons). Le gouvernement devrait apporter 2000€ (ils n’en ont eu que 250€ pour le moment) et le reste pourrait être financé par des économies, la solidarité villageoise et l’apport éventuel de membres de la familles partis travailler à l’étranger

En conclusion

Lors de la réunion de synthèse de notre mission avec nos correspondants népalais à savoir Tengi, Pemba, Sonam et Phur Tengee la proposition faite à l’association sera :

  • De ne pas donner suite à un projet de maison communautaire
  • D’apporter une aide individuelle à la reconstruction pour chacun des habitants et ce de façon égalitaire.
  • Le montant de 500€ semble être significatif pour constituer un effet levier.

La distribution d'argent a eu lieu le 12 mai

Jeudi 12 Mai nous sommes donc tous ravis d’apprendre que cette aide a été acheminée et distribuée avec succès par nos amis Tenji, Pemba, Sonam et Phur Tenji. Les photos qu’ils nous ont transmises nous font chaud au cœur. Elles montrent les sourires des villageois ainsi que leur engagement pour le village et nous sommes convaincus que l’aide apportée sera un formidable catalyseur pour le développement du village.

Budget global - 73 maisons - 500€ soit un total de 36 500€ financé grace à l'aide de 30 000€ des Petits Frères des Pauvres, 800€ subvention de la mairie de Chaponost et aux dons des membres.

 

 

Nos actions en 2015

En mars 2015 4 membres de notre association se sont rendus à Techlim  mais depuis les séismes ont bouleversé le pays.

Mars 2015, nous avons pu nous rendre au Népal et dans les écoles. Un séjour d'exception,  Paul Anne-Marie, Patou, et Chantal, se sont rendus à Techlim, Kyama, Gumdel, Lacchewar en présence de Tengi et Pemba. Un séjour en mars 2015 a permis de construire les projets avec nos amisnépalais. Lors de ce séjour, Tengi a pu constater un déficit d'encadrement à l'école. Suite à nos rencontres ils ont décidé de modifier dès le mois d'avril notre intervention sur les salaires. Deux femmes étaient en poste payées très faiblement par le gouvernement. Notre association apportera un complément permettant d'atteindre un niveau correct de rémunération.

Un film a été réalisé pour faire partager ce séjour.

Puis le tremblement de terre de mai 2015 a bouleversé notre programme.
Notre association a apporté une première aide d'urgence de 5000€ pour mettre à l'abri les familles (Plus d'informations sur l'aide d'urgence).

Depuis nous nous mobilisons pour aider à la reconstruction. 
6 995€ ont été virés en 2015 dont 5000€ d'aide d'urgence, 1 552€ pour les salaires, 446€ pour les travaux pour Lacchewar.

Nos actions en 2014

Notre engagement avec les écoles de Techlim, Kyama, Gumdel s’est poursuivi en  2014 Cette année nous avons aidé à la fin de la rénovation d’une nouvelle école dans un autre village à Lacchewar. Les nouvelles sont régulières par courriel et téléphone. Tengi, qui est à l’initiative de notre association, est toujours aux USA depuis avril 2006,  Ngima sa femme l’a rejoint en 2010 avec leur fils. Sonam Sherpa, neveu de Tengi , qui est un ancien élève de l’école de Techlim, assure le suivi du projet au Népal depuis 2011. Il va régulièrement à Gumdel, et nous rend compte des activités. Tengi suit à distance par mél et téléphone.
Les comités de gestion des écoles suivent avec lui les activités.    
1735€ ont été virés dont 1225€ pour les salaires, 400€ pour les travaux (achat de matériel) pour Lacchewar.